Premier espace de coworking pour femmes en Belgique : qu’en est-il en France ?

Publié le 10/02/2020
Catégorie : Général

Un espace coworking uniquement pour les femmes vient d’ouvrir ses portes à Bruxelles. Nommé Womanly, il sera axé sur la promotion des femmes entrepreneurs. Où se positionne la France d’aujourd’hui par rapport à la mixité de ses espaces de coworking et son état général ?

Les objectifs du nouvel espace Belge

Le nouvel espace belge indique que son intention est d’aider les femmes à se décharger de leur charge mentale afin qu'elles puissent développer leur entreprise. L'espace conçu pour du coworking offrira aussi à ses membres d’autres services qui auront pour objectif de leur permettre de maintenir un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée. Il propose ainsi un service de blanchisserie, d'aide aux courses, de gestion du courrier et autres dans la même veine. L’espace accueillera également des séminaires, ateliers et conférences toujours dans le but de favoriser le réseautage entre les membres.

En réalité, les hommes n’y seront pas entièrement interdits, et c’est peut-être mieux ainsi si l’on se fie aux expériences passées. Alors que Womanly s’apprête à devenir le premier espace de coworking à Bruxelles à n’accueillir que des femmes, il est intéressant d’observer le parcours français sur le même sujet.

L’expérience française du coworking pour femmes

Il y a trois ans en France, et plus particulièrement à Paris, on comptait déjà quelques espaces de coworking spécialisé pour les femmes. Parmi eux, on peut mentionner les principaux qui étaient Paris Pionnières, Soleilles Cowork et Kwerk. Aujourd’hui, Paris Pionnières est devenue Wila et se définit comme étant le 1er accélérateur de la mixité dans la tech, spécialiste de l’entrepreneuriat féminin. Soleilles Cowork a cessé ses opérations cette année-là et Kwerk est un espace 100 % mixte axé sur le bien-être de ses membres.

Au départ, ces lieux avaient été conçus comme alternative à une culture corporative jugée parfois toxique ou trop masculine. Certaines femmes recherchaient des modèles vers qui elles pouvaient s’identifier. D’autres se sentaient seules et ressentaient le besoin d’être entourées d’une communauté. Mais il semble bien qu’au final, à l’instar de la société, le vivre tous ensemble finit toujours par reprendre sa place.

Le coworking en France aujourd’hui

La croissance du coworking est exceptionnelle. Alors que l’on recensait environ 21 000 personnes travaillant dans des espaces de coworking en 2010, elles sont aujourd’hui près de 1,7 millions selon une étude du cabinet de conseil Knight Frank. Tous les milieux d’affaires participent à sa croissance que ce soit par des financements du gouvernement ou une collaboration des PME et des grands groupes. Pas de doute, le coworking est voué à une longue vie !