Mettre en place un réseau privé d’entreprise (VPN)

Publié le 10/07/2021
Catégorie : Général

Au sein d’une entreprise, le partage d’informations est rendu possible grâce à l’installation d’un réseau internet. Compte tenu de son niveau de couverture assez étendu et de l’accès facile et rapide qu’il donne aux informations professionnelles, le réseau public est le plus souvent utilisé. Mais ce dernier présente l’inconvénient de ne pas être assez sécurisé. Le réseau privé d’entreprise constitue alors la meilleure alternative pour contourner ce problème. De quoi s’agit-il et quels sont ses avantages?

Qu’est-ce-qu’un réseau privé d’entreprise?

Un réseau privé d’entreprise est un système qui relie plusieurs ordinateurs, objets connectés, agences… entre eux en isolant les informations qu’ils se partagent des réseaux publics. Il n’est accessible qu’aux applications et sites qui y sont autorisées et offre une sécurité maximale aux données de l’entreprise qui sont centralisées au niveau d’un serveur. Il utilise pour cela deux types de technologies : le VPN et le MPLS. Même si toutes les deux permettent un échange d’informations, leurs principes de fonctionnement diffèrent cependant.

Le VPN est un réseau sécurisé qui permet le transfert de données entre deux points en usant d’une sorte de tunnel « foré au sein même d’internet ». Ainsi, quelle que soit la distance que parcourent les données échangées, elles ne peuvent pas être interceptées par un tiers. Le MPLS est différent de par le fait qu’il ne passe pas par internet. En effet, il utilise des étiquettes qui sont insérées à travers un routeur au début du réseau et retirées à la sortie pour transférer les données. Pour gérer la QoS (qualité de service), l’on a besoin d'un réseau mpls. L’optimisation des ressources en vue d’une meilleure organisation est alors garantie.

Quels avantages présente un réseau privé d’entreprise ?

Utiliser un réseau privé d’entreprise offre de nombreux avantages. Il s’agit d’une part de la possibilité de prioriser certaines applications par rapport à d’autres en fonction de leur importance et non de leur volume. En effet, sur un réseau public, la bande passante disponible est disputée par tous ; c’est donc souvent le plus « volumineux » ou le plus « gros » qui gagne et non le plus important. Or avec un réseau privé, il est possible de réserver la bande passante à l’application la plus utile du moment. D’autre part, un réseau privé offre une sécurité maximale. C’est d’ailleurs ce qui fait principalement sa force.

Exécuter ses applications professionnelles sur un réseau public expose à un risque important d’espionnage. C’est ainsi que l’on peut  facilement se faire attaquer lorsque des dispositions sécuritaires ne sont pas prises. Parfois, ces dernières ne suffisent même pas. Or avec un réseau privé, le risque de menaces est réduit voire annulé.

Quand une entreprise peut-elle recourir à un réseau privé ?

Un réseau privé peut être utile aux hôpitaux, aux bureaux de courtage et d’avocats du fait de l’importance particulière accordée à la confidentialité des données des clients de ces derniers. Aussi, peut-il être mis en place au sein des entreprises disposant des succursales. Au sein d’une telle organisation, le partage d’informations de façon rapide et sécurisé est requis, ce qu’un réseau privé peut permettre de faire. Enfin, au sein des grands magasins, ce type de réseau permet une gestion plus optimale des stocks.